Les Actualités

Suivez toutes les actualités de l’IRCP :

Filtrer par
1 2 3

Des spins moléculaires qui répondent à la lumière

La lumière peut être utilisée pour faire fonctionner rapidement et efficacement des systèmes quantiques, comme les ordinateurs quantiques. Des chercheurs de l’Institut de Technologie de Karlsruhe (KIT, Allemagne), de l´Université de Strasbourg et du CNRS à Chimie ParisTech (Paris, France) ont obtenu des nouvelles molécules à base d’ions de terres rares, l’europium, qui peuvent être utilisées comme unités quantiques fondamentales et dont les spins nucléaires sont manipulables par la lumière. Cette avancée importante est publiée dans la revue Nature Communications.

Quand le désordre s’invite dans des matériaux poreux

Les matériaux poreux comme les zéolites ou les « Metal-organic frameworks » (MOF’s)* sont utilisés par l’industrie dans des procédés de séparation, stockage et transformation chimique de molécules. La plupart du temps ordonnés, voire cristallins, l’uniformité de leur structure permet de prédire et contrôler facilement leurs propriétés. Mais qu’en est-il pour des structures désordonnées comme les verres amorphes ou les états liquides poreux ? Dans une étude récemment publiée dans la revue Nature Materials, les scientifiques de l’Institut de recherche de Chimie Paris (CNRS/Chimie ParisTech, PSL University) montrent comment le désordre confère des propriétés inédites à ces matériaux.

"Production and Polymerization of Biobased Acrylates and Analogs", revue publiée dans Macromolecular Rapid Communication

Au sein de l’IRCP, l’équipe COCP (Catalyse Organométallique et Chimie de Polymérisation) travaille tout particulièrement sur l’obtention de matériaux renouvelables à partir de la biomasse. Dans cette optique, leur dernier article de revue bibliographique, paru en janvier 2021 dans Macromolecular Rapid Communications, à l’occasion du numéro spécial Polymers for a sustainable future, décrit les dernières avancées sur les poly(méthacrylates) biosourcés.

Des diamants « parfaitement imparfaits » pour la réalisation de capteurs quantiques

Le projet e-DIAMANT est lauréat de l’appel EQUIPEX+ (investissements d’avenir) qui vise à financer de grands équipements structurants pour la recherche. e-DIAMANT a pour ambition de positionner la France comme un leader mondial de la fabrication de capteurs en diamant et ainsi soutenir les grands enjeux actuels dans le domaine des technologies quantiques. L’Institut de Recherche de Chimie Paris (Chimie ParisTech) est partenaire de ce projet et bénéficiera d’un financement pour le développement d’un équipement visant à améliorer les propriétés quantiques des diamants par un post-traitement par irradiation ionique.
S’abonner à la newsletter du laboRecevez chaque semaine les dernières actualités du laboratoire par email.
1 2 3